Un jour, une très bonne amie m’a parlé de la coloration au henné, je savais très vaguement en quoi cette coloration naturelle consistait mais je n’ai jamais cherché plus d’informations concernant le sujet.

C’est en allant un soir, il y a quelques mois, sur Youtube pour m’informer plus, que je tombe sur une vidéo de La petite Gaby vous pouvez cliquer pour atterrir direct sur sa chaîne Youtube – youtubeuse que je ne connaissais absolument pas avant, qui met en avant les soins naturels, qu’on parle des cheveux, du maquillage, de mode de vie plus sain, des marques éco-responsables et j’en passe. Ce n’est pas parce qu’elle possède le même prénom que moi que j’ai été attirée par ce qu’elle proposait sur sa chaîne youtube, mais c’est grâce à sa sincérité et sa façon très directe d’exprimer ses avis. De plus, elle fait des analyses marketing très intéressantes sur les marques des grandes surfaces,  les marques dites bio mais qui ne le sont finalement pas, des marques dédiées aux femmes ayant les cheveux bouclés – et pas que – qui coûtent une fortune et qui vendent du rêve. Je peux dire que depuis que j’ai découvert sa chaîne, ma routine capillaire a pris une toute autre tournure et je suis si contente d’avoir accès à autant d’informations sur internet et apprendre des erreurs que je fais.

DSC09427

Grâce à Gaby, j’ai découvert Nina et Laureen sur Instagram et toute cette communauté qui propose plein d’astuces et routines capillaires naturelles pour tout types de cheveux. Au revoir les Hair Food de Garnier – même si j’ai encore un fond d’un pot à finir, on évite le gaspillage quand même et on essaie de finir nos produits achetés lorsqu’on avait un cerveau lavé par le marketing hein -,  et les gels qu’on peut trouver en grande surface qui assèchent mes cheveux. Bienvenue les produits clean, les soins naturels, les poudres ayurvédiques, le rinçage au vinaigre de cidre et au bicarbonate de soude.

DSC09377

DSC09380

J’ai essayé il y a quelques mois pour la première fois la coloration au henné qui a renforcé considérablement mes cheveux, étonnée par le pouvoir de cette simple poudre, j’ai enchaîné  avec des commandes sur Mademoiselle Bio, Aromazone et La belle Boucleet toutes les vidéos de la petite Gaby et des nuits perdues – pour arriver aujourd’hui, quelques mois plus tard, avec une toute autre vision de mes cheveux ondulés et une nouvelle routine capillaire saine, naturelle, créée en France que j’adore et qui me convient parfaitement. Je suis passée des Wash Day 3 fois par semaine à un seul – ce qui, pour les démotivé(e)s, est the best thing ever on ne va pas se mentir.

Malgré le fait que j’appelle toujours cette routine capillaire ‘’The Curly Girl Method’’ ou bien la méthode curly girl, elle ne représente absolument plus ce qu’elle représentait pour moi il y a un an. On a le droit d’avoir des frisottis, la moitié de la tête avec des boucles sans volume, on a le droit d’avoir la flemme attitude et rester avec les cheveux en chignon pendant une semaine d’affilé en télétravail, on a le droit de faire des erreurs et laisser nos cheveux respirer sans se soucier à quoi nos boucles ressemblent. J’ai suivi énormément d’américaines avec leurs routines super strictes et de l’argent gaspillé sur 1 600 000 produits et qui finalement te faisaient sentir dégoûtée par tes cheveux – that was me. Laissons nos boucles vivre leur plus belle vie avec une routine naturelle, avec des produits clean et des bonnes façons de les hydrater et les rendre plus fortes.

Je ne vais pas rentrer trop en détails par risque que cet article vous ennuie, mais j’ai quand même envie de vous présenter une courte routine que j’ai depuis 2, 3 mois.

Pour laver mes cheveux je reste fidèle à la marque Shea Moisture sauf que j’ai opté pour une autre gamme dédiée aux cheveux à faible porosité – u don’t know what it is, je t’invite à regarder mon dernier article ici. La gamme « Baobab & Tea Tree Oils Low Porosity Protein-Free Shampoo », que vous trouverez en cliquant ici, est beaucoup plus light que celle que j’utilisais auparavant depuis un an, celle à la noix de coco et à l’hibiscus que je vous ai déjà présentée ici sur le blog. Je reste toujours sur un shampoing sans sulfate, parabènes, silicones, d’huile minérale ou alcools et bien sûr vegan sans être testé sur les animaux. Je conseille ce shampoing aux filles qui ont un cheveu fin à très fin car il n’est pas chargé d’huiles qui alourdissent le cheveu mais qui l’hydrate, au contraire, en profondeur.

DSC09272

DSC09382

Pour l’après shampoing je ne vais pas vous mentir, je suis en train de finir le Hair Food à l’aloé vera de chez Garnier qui finalement ne me fait pas du mal aux cheveux mais je préfère commencer à m’orienter vers des marques plus écolo hein.

LA découverte en termes de soins et coiffage (leave-in conditioner et gel) qui hydratent tellement mes cheveux et que j’adore mais tellement c’est Les secrets de Loly notamment avec le Kurl Nectar Leave-In Conditioner que vous avez ici  et le Boost Curl qui est une gelée capillaire que vous avez ici. Déjà, mais déjà l’odeur, si vous êtes des gourmandes comme moi, vous allez adorer l’odeur d’ananas tellement pas artificielle qui se dégage des deux produits. Le leave-in, que je n’ai jamais cru pouvoir utiliser sur mes cheveux si fins et qui accumulent très rapidement les résidus, est absolument génial. Aloe vera, miel glycérine, algues marines, ricin et beurre de cacao, tout pour une hydratation intense qui laisse le cheveu si doux à chaque utilisation –  attention à ne pas en mettre trop sur les cheveux fins à faible porosité ! La gelée est aussi très intéressante niveaux composition car la liste d’ingrédients est très courte et puis elle se décrit comme « un bouclier anti-déshydratation » ce que j’approuve à 100% – je suis passée quand même par énormément de gels pour le coiffage  et rien n’a vraiment fonctionné sur le long terme.

DSC09311

DSC09406

Voilà les 4 produits que j’utilise à chaque lavage – je précise qu’il faut très bien connaître le type de cheveux que vous avez avant de se lancer à acheter des produits à droite et à gauche.  Ces produits fonctionnent parfaitement sur MON type de cheveu mais pourraient très bien être une catastrophe sur le votre si vous ne connaissez pas la nature de vos cheveux.

Ce que j’ai ajouté en plus à ma routine capillaire ce sont les poudres ayurvédiques, quelques huiles végétalesnous ne sommes pas encore des meilleures copines mais ça va venir -, eeeeet le rinçage au bicarbonate de soude  et au vinaigre de cidre – une fois toutes les trois semaines.

 

Ces poudres qui proviennent principalement de l’Inde et du Maghreb ont – sans exagérer –, changé la texture de mes cheveux.  Bon après ne rêvez pas de vous retrouver avec un autre type de cheveu sur votre tête, mais les cheveux ont tendance à ne plus se casser et à devenir plus épais. Je ne vais pas vous détailler les poudres que j’utilise et ce que chacune d’entre elles apportent à mes cheveux mais je ferais un article si cela vous intéresse. Pour l’instant dans mon placard on retrouve le Henné nature Bio – celui qui ne colore pas les cheveux, la poudre de Neem que vous avez ici, la poudre Amla ici et le Shikakai ici que j’ai acheté sur Mademoiselle bio et Aromazone. Je les mélange toutes dans un bol avec un yaourt végétal nature, un peu d’eau et un peu de glycérine végétale afin de créer une pâte pas trop liquide qui vient ensuite être posée sur ta tête pendant une heure. J’essaie de faire ces masques une fois tous les deux lavages de cette manière ça me permet de rester constante et renforcer de plus en plus mes cheveux.

DSC09379

Et pour finir ce long article, je vous dis également quelques mots sur le rinçage au bicarbonate de soude et au vinaigre. Ce rinçage consiste à enlever tous les résidus de vos cheveux d’une manière naturelle lorsque vous les sentez lourds, poisseux, sans volume, sans utiliser un autre shampoing avec du sulfate – ce fameux sulfate qui a le pouvoir de lavage@ninaturelle a écrit un post super clair sur instagram que je vais reprendre pour vous le présenter ici en quelques mots.

  • Shampoing Clarifiant

Se laver les cheveux avec : une dose de shampoing + 1 c.s de bicarbonate alimentaire. A cette étape les écailles des cheveux vont être ouvertes

  • Masque hydratant

Appliquer un masque pour apporter un maximum d’hydratation aux cheveux.

  • Rinçage acide :

Toujours finir par un rinçage acide pour refermer les écailles des cheveux (ajouter 2 c.s de vinaigre ou du citron dans 600ml d’eau)

Nb : Toujours rincer le masque avec de l’eau avant de pulvériser le mélange de vinaigre avec de l’eau.

Nb 2 : Le vinaigre ne va pas être rincé à nouveau, il va rester sur les cheveux.

DSC09267

J’espère que cet article va vous être utile et n’hésitez pas à m’envoyer un message sur mon instagram ici si vous avez des questions.

Love,

 

Gabi

 

how-to-draw-heart-final

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *